Les mesures de protection prises pour la gestion de la crise sanitaire dans les bureaux

  • Home
  • Actualités
  • Les mesures de protection prises pour la gestion de la crise sanitaire dans les bureaux

Les mesures de protection prises pour la gestion de la crise sanitaire dans les bureaux

On appréhende grandement les actions des employeurs pour le retour au bureau des salariés. Durant son allocution le 28 avril dernier à l’Assemblée Nationale, Édouard Philippe l’a d’ailleurs mentionné. Après le 11 mai, le maintien du travail à domicile primera sur les gestes barrières et la distanciation sociale dans les entreprises, du moins lors des trois premières semaines. Pour les entreprises qui travaillent déjà sur l’accueil des salariés post-11 mai, la feuille de route sera hautement réglementée, au vu des premières pistes du gouvernement dans le Journal du dimanche.

D’après l’hebdomadaire, le Ministère du travail a présenté son plan de déconfinement pour le secteur privé le dimanche 3 mai. Pour venir en aide aux entreprises dans la réorganisation de leurs espaces de travail, la Rue de Grenelle a réalisé un vade-mecum en 7 parties imposant à toutes les entreprises des procédures universelles à respecter coûte que coûte, selon le journal.

Parmi ces règles, on peut citer « un minimum de 4 mètres carrés à respecter entre les personnes dans chaque endroit (cantine, couloirs…) ». Si ce n’est pas possible, l’employeur devra prendre des dispositions pour distribuer suffisamment de masques à ses employés.

 
Désinfection bureau : à réaliser plusieurs fois par jour

En ce qui concerne le nettoyage et la désinfection des locaux, les entreprises doivent redoubler d’efforts. « Les locaux seront désinfectés au quotidien, notamment les bureaux, les toilettes, les poignées de porte, les rampes d’escalier et les interrupteurs » selon le Journal du dimanche. Une entreprise de désinfection pourra prendre en charge cette décontamination.

Selon le JDD, prendre la température des employés à l’entrée ne sera pas une obligation. De même, les campagnes de dépistage de Covid-19 seront probablement interdites par le gouvernement. La responsabilité civile et pénale des entreprises sera engagée en cas de non-respect de ces règlements.

La reprise des activités s’accompagnera indiscutablement de la protection des salariés, selon le ministère du Travail auprès de l’AFP. Il prévoit de publier tout le plan de déconfinement ce lundi matin. Ces règles viendront compléter les guides déjà disponibles sur le site du ministère et s’appliqueront à tous les secteurs d’activités. Ces guides fournissent des détails sur les mesures d’hygiène pour chaque métier.  

Les techniques de désinfection des bureaux

Les bureaux et les zones de travail contribuent grandement à la propagation des virus et bactéries. A part les plans de travail et les bureaux, il convient de désinfecter le matériel informatique, incluant les ordinateurs, les claviers, les souris et les écrans. Les parties communes doivent également faire l’objet d’une désinfection. Parmi les éléments qui doivent être nettoyés en profondeur, on peut citer :

  • Les fours micro-ondes,
  • Les ustensiles,
  • Les machines à café,
  • Les tasses réutilisables,
  • Les couverts, …

Différents produits peuvent être utilisés pour la désinfection des bureaux :

  • Les lingettes désinfectantes: idéales pour nettoyer les poignées de porte, les postes de travail, les fournitures de bureaux, les machines à café et les interrupteurs.
  • Le gel lavant désinfectant: permet de lutter contre les bactéries. Il constitue une alternative au lavage des mains soigneux avec de l’eau et du savon, mais sera plus efficace si combiné avec celui-ci.
  • Les désinfectants et nettoyants pour le sol: ces produits spécifiques peuvent être utilisés pour décontaminer les sols en PVC, stratifié ou en vinyle, ainsi que les parquets.
  • Les purificateurs d’air: idéaux pour la désinfection et l’assainissement de l’air dans les endroits confinés.
  • L’eau de javel: dilué dans de l’eau, il s’avère efficace contre les micro-organismes pathogènes. L’eau de javel est une excellente alternative aux produits désinfectants en vente sur le marché. Il peut être utilisé sur les sols et les surfaces.

 

La désinfection par les UVC

Les rayons UVC sont connus pour être efficaces pour tuer les micro-organismes pathogènes. Leur utilisation nécessite une protection de la peau et des yeux car ils peuvent présenter un danger pour la santé des personnes. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la désinfection UV n’est utilisé que lorsque les locaux sont vides, en l’occurrence la nuit. A la différence des produits d’entretien classiques à base d’alcools, d’ammonium quaternaire ou de formaldéhydes, le traitement par UVC ne repose sur aucune utilisation de produits chimiques.

De ce fait, il n’engendre pas d’effets secondaires. On utilise une lampe qui émet un faisceau lumineux. Les rayons UVC pénètrent les enveloppes des virus et des bactéries pour en tuer l’ADN et l’ARN. Ces derniers se retrouveront par la suite dans l’incapacité de se reproduire. Il faut noter que l’utilisation du traitement par UVC est présente depuis longtemps dans les hôpitaux. Avec le Coronavirus, elle sera bientôt étendue dans les bureaux et tous les espaces publics, notamment les métros et les gares.

 

Conseils pour avoir des locaux toujours sains

Les locaux professionnels sont de véritables nids à bactéries. En effet, les bureaux peuvent être contaminés par le virus or, comme il peut rester sur les surfaces pendant des heures, il risque de se propager à grande vitesse. Mise à part la désinfection de toutes les surfaces par les produits de nettoyage, d’autres conseils s’appliquent aussi pour maintenir les bureaux toujours propres :

  • L’usage de produits virucides : qui seront plus efficaces que les produits bactéricides pour tuer les virus et décontaminer les surfaces de contact.
  • L’utilisation de gel hydroalcoolique: pour la désinfection des mains.
  • L’aération des locaux: des bureaux bien ventilés contribuent à réduire la présence des virus.
  • Une intervention répétée de l’équipe de nettoyage: pour que la désinfection des sols et des surfaces soit efficace, il faut au moins le faire deux fois par jour.
  • Instaurer une politique de nettoyage adaptée: informer les salariés sur les procédés de nettoyage permet de les rassurer, ce qui favorise également le respect des consignes de sécurité mises en place.

Leave A Comment