Systèmes de ventilation : une forte demande en stérilisateurs UV dans les immeubles

  • Home
  • Actualités
  • Systèmes de ventilation : une forte demande en stérilisateurs UV dans les immeubles

Systèmes de ventilation : une forte demande en stérilisateurs UV dans les immeubles

Avant le Coronavirus, l’installation de filtres stérilisateurs à UV se faisait rare dans les immeubles et les industries, selon Sébastien Grisé. A partir du mois d’avril, la demande a fortement augmenté.

Le cadre de la société de ventilation Baulne affirme qu’ils ont dû en fabriquer une dizaine en deux semaines. Quand bien même, ces installations sont coûteuses, notamment dans les grands immeubles, la demande a quadruplé, avec un délai de livraison de deux semaines. « On a fait un étage d’un immeuble de Montréal, des compagnies pharmaceutiques et des industries », renchérit-il. Les gens semblent se décider rapidement sur la question.

Dans quelques pays, comme aux États-Unis, les autorités de santé publique ont autorisé les rayons ultraviolets pour désinfecter les masques N95. Si l’autorisation d’utiliser un appareil de désinfection UV n’a pas encore été accordée à Santé Canada, l’Institut national de santé publique du Québec affirme qu’il s’agit là d’une option prometteuse. En effet, quelques minutes suffisent à tuer les virus et microbes qui se sont fixés à un masque.

Système de ventilation : pourquoi utiliser des stérilisateurs UV ?

Au tout début de la pandémie, Sanuvox a suggéré l’idée d’utiliser des stérilisateurs ou lampes UV pour la désinfection des chambres et des équipements médicaux dans les hôpitaux.

Mr Grisé affirme qu’au début, les gens souhaitaient augmenter l’ouverture des volets d’entrée d’air frais à 100% (si elle n’est que de 10 à 15% en temps normal).

Toutefois, cette solution est plus coûteuse, comparée à l’usage de stérilisateurs UV, étant donné que la dépense en énergie est plus importante. De plus, cela peut causer des problèmes d’humidité et de température à certains endroits dans l’immeuble.

Sébastien Grisé ” 

Les lampes UV étaient principalement utilisées pour se débarrasser des odeurs, notamment dans le milieu agricole et près des salles de déchets. Parmi les clients de Baulne, se trouvent de nombreux cultivateurs de cannabis.

Est-ce que les hôpitaux sont intéressés par la stérilisation de l’air des conduites par les rayons ultra-violets ? « Pour l’heure, nous entretenons la climatisation du CHUM, dans l’attente de ce que va dire le gestionnaire », affirme Mr Grisé.

« Où placer le stérilisateur à UV ? » « On l’installe parfois dans des pièces particulières, et quand cela est possible, près du serpentin de refroidissement, étant donné que c’est une source de bactéries et de germes. ».

On n’utilise pas seulement les ultraviolets pour stériliser l’air des bâtiments en milieu médical et pour la désinfection hôpitaux. Selon le site Crunchbase, au mois de mars, la société PhoneSoap, qui se concentre sur la vente de stérilisateurs de téléphones portables à UV, a vu ses ventes augmenter de 1000% en 2020.

Comment procéder à la désinfection de l’air ambiant par le rayonnement UV ?

De nombreuses études ont confirmé que les rayons UV pouvaient détruire les micro-organismes pathogènes, notamment la Sras-CoV-2, qui est le virus responsable de la Covid-19. Si des systèmes sont mis en place pour le traitement de l’eau, celui de l’air mérite aussi une attention particulière, car les matières en suspension peuvent présenter un réel danger.

La radiation ultraviolette émise par une lampe UV est absorbée par l’ADN des cellules et provoque une réaction photochimique. Cette dernière empêche la reproduction des micro-organismes. A la différence des méthodes de purification de l’eau et de l’air à l’aide de produits chimiques, le rayon ultra-violet démontre plus d’efficacité. La plupart des virus et des bactéries sont en effet très sensibles aux rayons UV (principalement les UVC, mais aussi les UVA et UVB).

Il faut toutefois noter que le rayonnement ultraviolet n’opère que sur les surfaces. Aucune comparaison avec les rayons gamma et les rayons X ne peut donc être faite, ces derniers pouvant pénétrer dans les composés solides et détruire les organismes vivants. La puissance du tube UV équivaut à son efficacité dans le procédé de décontamination. Plus cette puissance est élevée, plus le système est efficace. 

L’utilisation d’un stérilisateur UV de l’air peut être envisagée dans différents secteurs d’activité :

  • Les laboratoires,
  • Les crèches et les écoles,
  • La médecine et les hôpitaux, pour assurer la stérilité des locaux,
  • L’industrie agroalimentaire,
  • L’industrie pharmaceutique.

Pour que l’action du filtre UV soit plus effective sur les parasites et les bactéries indésirables, il est possible de le combiner avec d’autres solutions :

  • La désinfection par irradiation totale: pour une décontamination rapide et complète,
  • La barrière antibactérienne: les agents pathogènes sont présents partout, notamment dans la tuyauterie et les canalisations. Ce système de barrière empêchera le transport de ces bactéries et autres matières organiques depuis l’extérieur vers l’intérieur,
  • L’irradiation partielle: idéale si une pièce est occupée en permanence.
Les précautions d’emploi du tube UV

Tout comme l’exposition aux produits de traitement chimique peut nuire à la santé, une ampoule UV peut aussi présenter un danger pour les hommes. En effet, une exposition prolongée peut provoquer l’apparition de rougeurs sur les yeux, sans compter une agression sur la peau. C’est aussi la raison pour laquelle, une ampoule LED UV ne peut être utilisée en présence de personnes. D’ailleurs, il faut éviter de regarder la lampe lorsqu’elle fonctionne et se munir de gants pour la manipuler en toute sécurité.

Pour faciliter le contrôle et le nettoyage, elle doit toutefois être gardée dans un endroit accessible. Veillez à ne pas utiliser la lampe UV sur certains plastiques, car ils peuvent être sensibles aux rayonnements. Sinon, assurez-vous au préalable qu’ils puissent supporter les effets du rayonnement. En outre, pour éviter les chocs électriques, assurez-vous que les appareils soient débranchés avant de vous en servir.

Enfin, évitez de jeter une lampe UV à la poubelle, car tout comme le néon, elle est utilisée pour un éclairage normal. Votre fournisseur saura vous guider sur le mode d’emploi.

Leave A Comment