Mise en place d’une future cabine de désinfection à l’aéroport

  • Home
  • Actualités
  • Mise en place d’une future cabine de désinfection à l’aéroport

Mise en place d’une future cabine de désinfection à l’aéroport

Alors que la plupart des pays européens risquent un retour en confinement immédiat, Hong Kong met tout en œuvre pour sécuriser ses frontières. Sa nouvelle cabine de désinfection n’est pas passée inaperçue dans les médias. En plus, des tests de dépistage de la Covid-19, tous les passagers en provenance de pays étrangers devront aussi passer dans une machine CleanTech dès leur arrivée à l’aéroport international. Cette cabine permettrait d’éliminer les germes et les micro-organismes à hauteur de 99,99%.

Coronavirus désinfection : une solution efficace

Bien que les passagers ne soient pas tous forcément porteurs du virus, ils sont exposés à différents microbes et bactéries durant leur voyage. En effet, le virus est présent sur toutes les surfaces et malgré les mesures sanitaires prises, notamment l’usage de gel hydroalcoolique sans rinçage et le port de masques, les risques que les microorganismes se retrouvent sur les vêtements et les bagages, sont élevés.

Toutefois, après un simple passage dans la cabine, ces germes seront réduits complètement. La machine est équipée de spray désinfectant. En effet, le revêtement de la surface interne de la machine comporte un film antimicrobien. La combinaison film et spray permet de détruire les virus présents sur le corps. Avant le passage dans la machine Clean Tech, tous les passagers seront soumis à un contrôle de température.

Comme la cabine n’est encore actuellement qu’en phase de test, seuls les membres du personnel qui sont en contact avec les passagers l’utilisent. Le processus de désinfection ne prend que 40 secondes. La machine CleanTech fonctionne sur le même principe que la cabine utilisée pour le bronzage. La seule différence, c’est que l’on y entre tout habillé et que l’autobronzant est remplacé par des jets de produits désinfectants.

C’est un système très novateur et plus pratique. Tout ce que les gens auront à faire, c’est d’entrer rapidement dans la cabine et ils seront débarrassés des agents pathogènes rapidement. Toutefois, pour une hygiène complète, l’intervention d’une entreprise de désinfection est toujours nécessaire pour la désinfection des sols et des surfaces.

De nouvelles mesures de sécurité adoptées sur le même terminal

Selon le Directeur adjoint de la prestation des services de l’Airport Authority Hong Kong, Steven Yiu, la sécurité et le bien-être de tout le monde, à savoir les passagers et le personnel, sont au centre de leurs préoccupations. C’est pourquoi, en plus de la machine CleanTech, l’aéroport souhaite aussi mettre en place des mesures de sécurité supplémentaires.

Parmi ces mesures, on peut citer les fameux robots de nettoyage et de désinfection. Ils sont équipés d’une lumière ultraviolette et de stérilisateurs d’air qui se chargent de la décontamination de toutes les surfaces. En outre, les autorités se servent de sprays antimicrobiens sur les surfaces de contact important. Toute mesure a été prise en vue de limiter la propagation du coronavirus.

D’ailleurs, Steven Yiu affirme que bien que l’impact économique de la Covid-19 sur le trafic aérien s’est fait ressentir, ils feront de la désinfection des locaux et de l’hygiène une priorité absolue.

Voyager en toute sécurité avant l’arrivée du vaccin

Étant donné que la plupart des aéroports ont déjà repris leurs activités, les mesures de sécurité devront être renforcées, d’autant plus qu’à l’heure actuelle, il n’existe pas encore de vaccin en grande distribution contre la Covid-19. La meilleure chose à faire pour sécuriser les vols et les trajets, c’est de mettre en place des mesures de protection pour empêcher la prolifération du coronavirus.

Voici les consignes de sécurité auxquelles il faut s’attendre :

  • Le port du masque obligatoire: toute personne circulant au sein de l’aéroport devra porter un masque chirurgical comme dans les hôpitaux. En effet, comme les compagnies aériennes ne pourront pas forcément en distribuer un à tout le monde, vous devrez vous munir d’au moins un masque par personne avant de pénétrer sur les lieux. Les masques en tissu ne seront pas considérés.
  • Limitation des services à bord : pour respecter la distanciation sociale, les services à bord, à savoir la restauration, seront réduits au strict minimum pour les vols long-courriers.
  • Un nouveau parcours client : les marquages au sol garantiront le respect de la distance de 1m entre les personnes. L’usage du Plexiglas sera aussi de mise.
  • La désinfection des sols et des surfaces : tout comme en milieu hospitalier tous les endroits, depuis les douanes jusqu’en salle d’embarquement, seront soumis à une méthode de désinfection minutieuse (pulvérisation de désinfectant bactéricide, lavage avec des produits de nettoyage spécifiques…). Les surfaces de contact sont les plus concernées par cette mesure (écrans, tablettes, accoudoirs, comptoirs…).

Il faut noter que les consignes de sécurité sont propres à chaque compagnie aérienne et chaque aéroport. Aussi, avant votre départ, pensez à vous renseigner sur leur site officiel. En tout cas, il est toujours conseillé de se munir d’une solution hydroalcoolique pour la désinfection des mains.

Certains aéroports affichent déjà les instructions et les mesures d’orientation dans toutes leurs installations pour que le personnel et les passagers sachent comment agir pour éliminer les microbes, et par conséquent se protéger efficacement de la contamination de la Covid-19.

Certaines compagnies, comme Emirates, sont beaucoup plus radicales. Elle met en place un test sanguin de dépistage rapide pour tous les passagers avant l’embarquement. Les résultats sont sus en une dizaine de minutes. Ainsi, il sera plus facile de classer les porteurs du virus et les personnes en bonne santé. Il ne faut pas oublier que la plupart des malades du coronavirus sont des porteurs sains et qu’ils ne présentent donc aucuns symptômes.